LE CADRAN, ÇA COMMENCE COMME UN VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

Un espace abandonné, Une seconde jeunesse

A quelques pas de la gare de Liège-Palais, à un jet de pierre du Palais des Princes Evêques et de la Place Saint-Lambert se dresse un imposant auvent circulaire en zinc.

L’inscription au dessus des deux portes en acier ne laisse aucun doute sur l’endroit : il s’agit bien du Cadran, nouvel espace événementiel et culturel au cœur de la Cité Ardente. Les deux portes métalliques s’ouvrent et dévoilent une rampe d’accès de 20 mètres qui s’enfonce dans le sous-sol liégeois.

Alors que les portes se referment derrière vous, les klaxons des voitures et les bruits de la vie quotidienne s’amenuisent jusqu’à disparaître totalement. Le brouhaha extérieur fait place à la musique ambiante. Vous êtes maintenant sous terre…

Une lumière chaude et douce vous accueille. La température flirte avec les 20°. Les arômes d’une fine cuisine titillent votre odorat... Cet endroit qui joue avec vos sens s’appelle le Cadran, un espace souterrain de 2700 m2, fruit de la réhabilitation d’un tunnel depuis longtemps abandonné.

L'histoire de lieux oubliés, de couloirs abandonnés, d'espaces souterrains désertés au cœur de Liège.

L’histoire du Cadran est intimement liée avec l’histoire de la Gare de Liège-Palais. La première gare, dès 1877, est une modeste construction de briques, bois et bitume. À l’aube du XXème siècle, la construction initiale est remplacée par un bâtiment néo-gothique, en harmonie avec l’aile du palais qui abrite le gouvernement provincial.

Dès le milieu des années 1970, la place Saint-Lambert et ses environs subissent d’importantes modifications. La folie destructrice qui sévit à l’époque n’épargne pas la gare du Palais néo-gothique, qui disparaît dès 1979.

Au début des années 1980, la gare devient souterraine. Pour faciliter l’accès des piétons, un long couloir souterrain est creusé reliant la Gare avec la rue Saint-Hubert, 200 mètres plus loin.

Très vite, le tunnel piétonnier connait des problèmes de vandalisme et d’insécurité. En quelques années, il n’inspire plus confiance, est lentement abandonné, puis condamné pour être ensuite officiellement fermé en 2005. En 2008, l’équipe actuelle du Cadran tombe sous le charme de cet ancien accès de gare au volume atypique. Un investisseur privé entre dans l’aventure et permet la réhabilitation de cet espace abandonné. Après 3 années de démarches administratives et une année intense de travaux, le Cadran est inauguré le 12 décembre 2012 à 12h12 pour commencer une nouvelle vie d'espace de location de salle à Liège.

eyaka

The venue - Le cadran - Rue de Bruxelles,3 - 4000 Liège - info@lecadran.be The Office - S.A. Kadran - Rue du Palais, 44 - 4000 Liège