L'histoire de lieux oubliés, de couloirs abandonnés, d'espaces souterrains désertés au coeur de Liège.

L’histoire du Cadran est intimement liée avec l’histoire de la Gare de Liège-Palais. La première gare, dès 1877, est une modeste construction de briques, bois et bitume. À l’aube du XXème siècle, la construction initiale est remplacée par un bâtiment néo-gothique, en harmonie avec l’aile du palais qui abrite le gouvernement provincial.

Dès le milieu des années 1970, la place Saint-Lambert et ses environs subissent d’importantes modifications. La folie destructrice qui sévit à l’époque n’épargne pas la gare du Palais néo-gothique, qui disparaît dès 1979.

Au début des années 1980, la gare devient souterraine. Pour faciliter l’accès des piétons, un long couloir souterrain est creusé reliant la Gare avec la rue Saint-Hubert, 200 mètres plus loin.

Très vite, le tunnel piétonnier connait des problèmes de vandalisme et d’insécurité. En quelques années, il n’inspire plus confiance, est lentement abandonné, puis condamné pour être ensuite officiellement fermé en 2005.

En 2008, l’équipe actuelle du Cadran tombe sous le charme de cet ancien accès de gare au volume atypique. Un investisseur privé entre dans l’aventure et permet la réhabilitation de cet espace abandonné.

Après 3 années de démarches administratives et une année intense de travaux, le Cadran est inauguré le 12 décembre 2012 à 12h12 pour commencer une nouvelle vie d’espace de location de salle à Liège.

Pour toute information complémentaire ou demande de devis